Ouvert actuellement

Nos services en ligne

Atelier d’échange autour de l’impact des Intelligences Artificielles avec François DE SMET, les experts de chez DéFI et ceux d’E-net

Le monde évolue à une vitesse vertigineuse, incroyablement rapide. Chacun d'entre nous en est conscient : le chemin menant à ce "nouveau monde" sera complexe. Les intelligences artificielles génératives ont récemment accéléré la productivité, modifié notre rapport au travail, stimulé l'innovation et redéfini nos interactions sociales. Découvrez des ateliers de sensibilisation sur ces sujets. En cette fin d'année, E-net a convié des représentants d'acteurs visionnaires et influents du monde politique, académique et socio-économique. Sur le plan politique, nous avons sollicité les Présidents des six partis politiques francophones représentés dans nos instances démocratiques, ainsi que leurs conseillers : PS, PTB, MR, ECOLO, LES ENGAGES & DéFI. L'objectif de ces rencontres est d'enrichir une série de solutions concrètes et pragmatiques conçues par nos experts, dans l'intérêt de la Wallonie, de ses entreprises et de sa population. Le 8 décembre 2023, c’était au tour de François DE SMET accompagné d’experts de chez DéFI. Soulignons notamment la présence d'Amaury ALXANDRE, député de la Transition écologique et de la Participation citoyenne à la Province de Namur.

Atelier d’échange autour de l’impact des Intelligences Artificielles avec François DE SMET, les experts de chez DEFI et ceux d’E-net

Atelier d’échange autour de l’intelligence artificielle

  • Le monde évolue à une vitesse vertigineuse, incroyablement rapide. Les intelligences artificielles génératives accélèrent ce mouvement.
  • Atelier avec François DE SMET et des experts des DEFI.
  • Objectif : Améliorer une série de solutions concrètes et pragmatiques élaborées par E-net, dans l'intérêt de la Wallonie, de ses entreprises et de sa population… affiner l’efficience du plan d’actions 2024 – 2030 des DEFI.

Le 8 décembre 2023 : Echange avec François DE SMET et plusieurs experts sur les enjeux sociétaux

Ces derniers mois, E-net s'est attardé sur les questions sociétales soulevées par la diffusion de plus en plus répandue des Intelligences Artificielles génératives et conversationnelles, ainsi que sur les problématiques environnementales. Les IA génératives viennent de propulser la productivité, de transformer notre rapport au travail, de stimuler l'innovation et de redéfinir nos interactions sociales...

De nombreuses questions se posent : Comment les Intelligences Artificielles génératives et conversationnelles, comme ChatGPT, se nourrissent-elles pour recommander une entité ? Comment est-il possible que ces Intelligences Artificielles génératives et conversationnelles contribuent à l'aggravation des troubles mentaux ou à l'incitation au suicide ? À quoi ressemblera le monde du travail demain, en présence des IA génératives et conversationnelles ? Quelles implications pour l'éducation ? Quel est l'avenir du web d'ici 2030 ? Comment accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre au sein des organisations ?

atelier d’échange sur l’impact des intelligences artificielles avec françois de smet, les experts de chez defi et ceux d’e-net business

L'année 2023 restera marquée dans l’histoire : Quelques chiffres et tendances

Le monde évolue rapidement, à une vitesse vertigineuse… Nous en avons tous conscience : Le chemin vers le "nouveau monde" s'annonce complexe et exige une grande capacité d'adaptation… Quelques chiffres et tendances qui invitent à une réflexion approfondie :

TECHNOLOGIE : Les lignes semblent bouger chez les géants du digital

Découvrez ci-dessous quelques exemples concrets : La croissance de Bing connaît une expansion fulgurante grâce à l'intégration de ChatGPT. Pour la première fois depuis 1998, Microsoft Bing éclipse Google, signe de sa montée en puissance. Les publicités commencent déjà à s'afficher dans les réponses du chatbot Bing GPT-4 de Microsoft. En réponse à cette concurrence, Google réplique en lançant sa nouvelle Intelligence Artificielle révolutionnaire, BARD. Cependant, la première version de l'IA BARD s'avère décevante, ce qui constitue une rare déception pour le leader Google.

Les navigateurs web jouent un rôle stratégique crucial dans la collecte d'informations pour ces géants technologiques. Dans les années 2000, Microsoft détenait un monopole avec Internet Explorer, mais dix ans plus tard, Google a réussi à surpasser Internet Explorer avec son navigateur Chrome. Le 15 juin 2022, Microsoft a finalement abandonné Internet Explorer, préférant rebondir avec son nouveau navigateur Edge. En 2023, il est évident que Microsoft gagne de plus en plus de parts de marché avec Edge.

Après avoir investi des milliards dans le métavers et les NFT (Non-Fungible Token - Technologie en lien avec la blockchain et les crypto-monnaies), Meta (la société mère de Facebook, Instagram, etc.) a décidé de recentrer ses efforts sur les réseaux sociaux et l'intelligence artificielle. En 2023, Meta lance son propre produit d'Intelligence Artificielle, nommé Lambda.

Dans la même année, Apple prend une direction opposée en explorant le métavers avec une innovation remarquable : un nouveau casque de réalité virtuelle et augmentée nommé Apple Vision Pro.

Atelier de réflexion avec Vincent LE CERF, docteur en Intelligences Artificielles et les experts d’E-net. Le thème : Le WEB dans 10 ans, quels sont les enjeux cruciaux ?"En 2023, les lignes bougent considérablement chez les géants du digital… De plus, on constate que les neurosciences deviennent de plus en plus précises et performantes dans le domaine du marketing technologique. Actuellement, il existe plus de 250 biais cognitifs", indique Nicolas POURBAIX, fondateur de l'entreprise. Dans le cadre de son E-net Lab (Laboratoire de l'entreprise E-net), les experts d'E-net intensifient leurs travaux de recherche et développement (R&D) afin que leurs services digitaux (création de site web, référencement SEO/SEA, animation des réseaux sociaux, publicités en ligne, gestion de l'e-réputation, etc.) restent toujours innovants, efficaces et avant-gardistes. « Nos clients se composent de toutes petites et moyennes entreprises, ainsi que de quelques grandes entreprises, associations et institutions. Ils attendent d'E-net une analyse, une démystification et une anticipation des évolutions à venir d'ici 2030 », conclut Nicolas POURBAIX.

Le New Space redéfinit les frontières de la connectivité globale. Des pionniers américains comme Elon Musk, Jeff Bezos et Richard Branson dédient des milliards à la frontière ultime : l'espace. Illustrant cette tendance, en août 2023, l'initiative d'Elon Musk a vu le déploiement de son 5000ème satellite Starlink, promettant un Internet par satellite. L'infini spatial, autrefois perçu comme un bien collectif, se commercialise à grande vitesse.

ECONOMIE : Les Etats-Unis et la Chine, champion des investissements dans l’IA

En mars 2023, Bill Gates affirmait que ChatGPT représentait la plus grande révolution depuis les années 1980. Ainsi, l'IA générative, telle que ChatGPT, serait la plus grande avancée en informatique depuis 40 ans.

L'université de Stanford a publié le "Rapport 2023 sur l'indice de l'IA" qui identifie les pays ayant investi le plus d'argent dans les Intelligences Artificielles. Les trois leaders sont les États-Unis (248,9 milliards de dollars), la Chine (95,1 milliards de dollars) et la Grande-Bretagne (18,2 milliards de dollars). La France est le premier pays européen en termes d'investissement de ses entreprises dans l'Intelligence Artificielle, avec un total de 6,6 milliards de dollars. Selon ce rapport, les investissements les plus importants dans l'IA ont été réalisés dans le domaine de la médecine et de la santé. Où en est-on la Belgique ?

EMPLOI : Grand transformation annoncée du monde de l’emploi en très peu de temps !

Aujourd’hui, la transformation du monde du travail vers des métiers 4.0 s’accélère à une vitesse impressionnante suite à la popularisation des IA génératives. Dans une étude, l'université d'Oxford considère que 45 % des emplois devraient être « déplacés » par l'IA, mais pas tout de suite et plutôt en… 2033. Et selon McKinsey, ce ne sont pas moins de 800 millions d'emplois qui pourraient être perdus à l'échelle mondiale… mais heureusement, 940 millions seraient également créés. En conclusion : 85 % des emplois de 2030 n'existent pas encore.

Voici quelques métiers particulièrement menacés par l’IA s'ils ne sont pas complètement réinventés : comptable, enseignant, journaliste, mathématicien, avocat, développeur web, traducteur, écrivain,…

« En 2023, on voit que les IA génératives viennent d'accélérer le train de la productivité, de notre rapport au travail, de l'innovation et de nos relations sociales », indique Vincent LE CERF, docteur et professeur en Intelligence Artificielle. Il devrait donc y avoir une grande transformation en très peu de temps.

E-net dispose d’un centre de formation reconnu pour former aux métiers du marketing digital. Au 30 septembre 2023, E-net a accueilli près de 4 987 participants de Wallonie - Bruxelles avec un taux de satisfaction de 99,81 %. « Depuis cette année, nous proposons un nouveau service RH. Il vise à diagnostiquer les besoins digitaux de l’entreprise, analyser les compétences RH déjà présentes dans l’entreprise en lien avec cette transformation digitale… Ensuite, on définit un plan d’actions afin que notre client puisse acquérir les compétences digitales manquantes », indique Nicolas POURBAIX.

CYBERCRIMINALITÉ & DÉSINFORMATION : Nos démocraties et nos économies sont en danger !

L'année précédente, la Police Fédérale a enregistré plus de 100 cyberattaques par jour réussies contre la Belgique (institutions, entreprises et la population). Ces attaques englobaient des fraudes informatiques, du piratage, de la contrefaçon informatique, de l'usurpation d'identité, du vol de données, et même du sabotage. Selon les chercheurs en cybersécurité, l'année 2023 est marquée par une épidémie majeure de cybercriminalité.

En 2023, on a remarqué que certains gouvernements avaient commencé à interdire l'utilisation d'applications de divertissement telles que TikTok, Twitter, et Instagram sur les téléphones portables des fonctionnaires. L'Italie a également interdit l'accès à ChatGPT sur son territoire pendant plusieurs semaines en se référant au RGPD. Toutefois, l'application de ces interdictions s'est révélée complexe. Les intelligences artificielles et autres technologies suscitent de plus en plus de questions en géopolitique.

Les fake news ont toujours existé, mais les réseaux sociaux ont facilité leur propagation. Les progrès des intelligences artificielles génératives rendent ces fake news de plus en plus crédibles. Conclusion : La diffusion accrue de fausses informations de plus en plus convaincantes constitue une menace sérieuse !

E-net propose des évaluations en sécurité numérique assorties de plans d'action. "Depuis cette année, nous offrons également des services de formation et d'éducation dans le domaine de la cybersécurité, destinés aux petites entreprises, aux PME et aux institutions de Wallonie-Bruxelles. En effet, selon une étude d'IBM, dans 90 % des cas, le piratage informatique résulte d'une erreur humaine. L'éducation des utilisateurs est cruciale !", souligne Nicolas POURBAIX, expert en Intelligences Artificielles, prévention en sécurité web et chargé de cours.

SANTÉ MENTALE : Création ou aggravation de certaines pathologies, surtout chez les jeunes, poussant parfois jusqu'au suicide

Atelier d’échange autour de l’impact des Intelligences Artificielles avec François DE SMET, les experts de chez DEFI et ceux d’E-net

Pour E-net, la santé mentale est actuellement la préoccupation majeure. L'addiction technologique, en particulier chez les jeunes, est un problème flagrant. La popularisation de l'Intelligence Artificielle crée ou aggrave certaines pathologies, surtout chez les jeunes, et peut parfois pousser jusqu'au suicide.

L'adolescence est une période de construction de l'identité, mais les smartphones rendent nos adolescents dépendants. Les réseaux sociaux sont également de puissants générateurs de troubles de l'identité (par exemple, la dysmorphophobie, le syndrome du premier rôle, etc.). Une nouvelle étude de l'American Psychological Association, publiée en mars 2023, sur des jeunes de 17 à 25 ans, démontre le lien entre les réseaux sociaux et les troubles anxieux ou dépressifs.

Les cas de cyber-harcèlement explosent et se professionnalisent, par exemple avec les deepfakes. Les deepfakes sont de faux contenus multimédias créés avec des Intelligences Artificielles. Beaucoup de deepfakes sont des contenus humiliants, comme superposer votre visage sur un corps nu généré par l'Intelligence Artificielle. Ensuite, l'auteur de la deepfake réalise du chantage ou diffuse celle-ci via les réseaux sociaux. Au mois de septembre 2023, à Almendralejo en Espagne, il y a eu encore 22 plaintes déposées par des adolescentes victimes de « Deepfakes porn ». Le cyber-harcèlement provoque malheureusement de graves conséquences dans le développement équilibré des jeunes et peut parfois pousser au suicide.

En parlant de suicide, en mars 2023, un Belge a établi une relation avec un chatbot et a fini par mettre fin à ses jours. L'homme aurait trouvé du réconfort face à son éco-anxiété auprès d'Eliza, une intelligence artificielle générative de texte développée en open source par EleutherAI. L'éco-anxiété est une peur chronique d'une catastrophe naturelle. L'étude mondiale The Tancet réalisée sur 10 000 enfants (de 16 à 25 ans) dans dix pays du monde révèle que 45 % des jeunes souffrent d'éco-anxiété. Le fait que la Belgique ait atteint son jour du dépassement le 26 mars 2023 n'aidera pas à faire diminuer l'éco-anxiété.

Le numérique, malgré ses avantages, contribue aussi de manière significative aux émissions de gaz à effet de serre. Les principaux contributeurs sont les dispositifs électroniques, comme les ordinateurs et smartphones, ainsi que les datacenters et les systèmes de réseau. Des études indiquent que l'empreinte carbone du numérique se situerait autour de 4% des émissions mondiales, équivalent à l'impact du trafic aérien. Et ce chiffre pourrait bien grimper à 8% en 2025.

Il existe donc un lien évident entre certains problèmes liés à la santé mentale, la crise environnementale et les avancées technologiques. « Nous sommes conscients depuis un certain temps du lien entre santé mentale et technologie. La popularisation des IA génératives va accélérer le problème. C'est d'abord pour cette raison que nous avons invité les partis politiques PS, PTB, MR, ECOLO, LES ENGAGÉS & DéFI. L'objectif : réfléchir ensemble et proposer des solutions concrètes pour le futur. », conclut Nicolas POURBAIX.

Solutions concrètes partagées avec les experts de DéFI et François DE SMET

En s'appuyant sur un groupe d'experts provenant de divers domaines, tels que les Intelligences Artificielles, la santé, l'éducation, et des citoyens dotés d'une expérience à partager, E-net a conçu des solutions concrètes et pragmatiques pour la Wallonie-Bruxelles, mettant l'accent sur quatre objectifs fondamentaux :

  • Réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre d'au moins 55 % d'ici à 2030.
  • Construire une santé mentale numérique équilibrée, sécurisée et orientée vers le nouveau monde pour nos enfants.
  • Atteindre un taux d’emploi de 80 % avec une population de plus en plus confiante dans son avenir, alignée sur ses aspirations profondes.
  • Contribuer à un web belge plus « sûr » pour les consommateurs et les entreprises en luttant contre l’inégalité numérique et l’insécurité grâce à de bonnes pratiques.

Sous la supervision du Président François DE SMET, chaque proposition a été soumise à une évaluation minutieuse, conduisant à des ajustements et des amendements le cas échéant. L'équipe d'E-net a hautement salué la qualité et la pertinence des discussions avec les membres de chez DéFI et son président. Certaines propositions exigeront une analyse approfondie de la part des experts de DéFI. Entre janvier 2024 et juin 2024, E-net publiera les conclusions de ces échanges.

Avis des experts de DéFI & son président François DE SMET sur notre démarche

La majeure partie des commentaires vont dans le même sens: "Clarté de la présentation" pour Olivier WENIN du mouvement Open Flow. "Très clair et accessible" pour Romain POUCET, collaborateur du député provincial Amaury ALEXANDRE. "Didactique et concret" pour Abdullah MOHAMMAD et Séverine FINET de chez DéFI. Daniel SOUDANT de chez DéFI a commenté par "La maitrise de l'horloge". Lors de son mot de l'avant fin, François DE SMET a souligné la qualié des échanges, la qualité générale de l'exposé et la pédagogie mis en oeuvre par E-net. Le député provincial Amaury ALEXANDRE a pris la parole pour confirmer cela.

Maitrise du sujet et pédagogie du formateur

5/5

Capacité à susciter l’intérêt et la participation

5/5

Qualité des supports et clarté de l’organisation de l’atelier

4,6/5

Utilisation d’exemples concrets autour l’IA

4,8/5

 


Avis des internautes

Réagir à la page : « Atelier d’échange autour de l’impact des Intelligences Artificielles avec François DE SMET, les experts de chez DEFI et ceux d’E-net » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire à l’aide du formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. Pour vous aider à vous forger une opinion, plusieurs outils sont à votre disposition : la cotation par étoile, le commentaire des internautes et les avis vérifiés. Partagez votre opinion avec l’ensemble des visiteurs de ce site : Ecrire un avis

Soyez le premier à réagir à cet article !

Réagir à l'article : « Atelier d’échange autour de l’impact des Intelligences Artificielles avec François DE SMET, les experts de chez DEFI et ceux d’E-net » ? Votre avis nous intéresse. Envoyez votre commentaire grâce au formulaire ci-dessous. Notre webmaster modère en permanence ce site Internet. En un clic, vous pouvez partager ce sujet avec vos amis Facebook ou vos followers sur Twitter. Merci pour votre participation. Tout commentaire est modéré avant publication.

stars-1 stars-2 stars-3 stars-4 stars-5

Par l'encodage de ses données et l'envoi du présent formulaire, l'utilisateur du site Internet reconnaît avoir pris connaissance et accepté les conditions d'utilisation du site web et de protection des données personnelles.

Nos ambassadeurs

Les avis de nos clients

4.79/5
(391 avis)

Les évaluations sont gérées par les outils E-net Business

Certification e-net

Formation enrichissante et concrète

Semailles

5/5

Accueil rapide, très familial et très pro.

Mistinguette shop

5/5

J'ai acquis une compréhension approfondie ... voir plus J'ai acquis une compréhension approfondie des fonctionnalités du backoffice et je me sens maintenant confiant dans ma capacité à gérer efficacement mon site. Je recommande vivement cette formation pour ceux qui souhaitent maîtriser l'utilisation du backoffice de manière professionnelle et autonome. voir moins

Qualias

4/5

Le formateur a réussi à transmettre ses co... voir plus Le formateur a réussi à transmettre ses connaissances de manière claire et structurée. Il a expliqué chaque aspect du backoffice en détail, en fournissant des exemples concrets pour illustrer les concepts abordés. Sa maîtrise du sujet était évidente, ce qui nous a permis de comprendre rapidement et facilement les fonctionnalités du backoffice. voir moins

Plug and Pos

5/5

Dernier article du blog

Rejoindre notre club

Nous vous invitons à rejoindre notre club privé pour obtenir des nouveautés, des promos exclusives ou des opportunités uniques. Plus d'infos ?

Le préfixe international est obligatoire. (ex.: +32(474)12-34-56)

Par l'encodage de ses données et l'envoi du présent formulaire, l'utilisateur du site Internet reconnaît avoir pris connaissance et accepté les conditions d'utilisation du site web et de protection des données personnelles.

(* = champ obligatoire)

Nos réseaux sociaux

Une expérience unique

Nous sommes soucieux de vous offrir une navigation sécurisée et personnalisable. Nous utilisons à cette fin des cookies afin de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt, recueillir anonymement des données de statistiques et vous permettre une visite la plus agréable possible.